Méditation - Reikienergie.be

Aller au contenu

Menu principal :

Méditation

LA MÉDITATION SUR LA RESPIRATION ( 20 minutes ou plus )
Avant de commencer, dites-vous que vous allez faire une expérience agréable ; vous allez assister à un florilège de pensées qui vous traversent. Ne soyez pas attaché à atteindre le calme absolu. Soyez dans l’observation amusée et revenez constamment à votre respiration c’est tout.

EN PRATIQUE:

•• Installez-vous dans un endroit tranquille, où vous êtes seul et non dérangé.
•• Ramenez votre attention sur l'instant présent.
•• Asseyez-vous dans une position confortable, permettant au buste de se tenir droit, la colonne vertébrale verticale, mais sans tensions.
•• Placez vos mains sur le haut des cuisses, les paumes vers le haut, la main droite sur la main gauche et les deux extrémités des pouces se touchant.
•• Fermez les yeux ou laissez-les entrouverts.
•• Centrez votre attention sur la respiration qui entre et qui sort.
•• Pour rendre votre concentration plus profonde, essayez de compter ainsi:
Inspirez et expirez, dites mentalement «un». Inspirez et expirez, dites mentalement «deux». Inspirez et expirez, dites mentalement «trois». Continuez jusqu'à dix.
Inspirez et expirez, dites mentalement «dix». Inspirez et expirez, dites mentalement «neuf». Inspirez et expirez, dites mentalement «huit». Continuez jusqu'à un.
•• Quand vous avez terminé, posez l'attention sur votre objet de méditation principal - la respiration, la sensation, la pensée, l'apparition et la disparition, ou la conscience.
•• Si l'impatience, l'agitation ou le doute apparaissent, ne renforcez pas la distraction en la suivant. Dites-vous plutôt: «Je vais me rappeler comment j'ai commencé cette méditation. J'ai commencé avec ma respiration. Il n'est pas difficile de la retrouver.» Respirez plusieurs fois rapidement, puis ramenez l'attention sur la respiration et sur son rythme naturel.
•• Si votre esprit s'éloigne de son ancrage sur la respiration, ne vous énervez pas. Le simple fait de vous rendre compte que vous avez pensé, rêvé ou que des soucis vous ont distrait, est un point excellent! Ramenez votre attention en douceue.

N’OUBLIONS PAS :

À chaque petit pas dans Ia méditation, votre vision intérieure fait un petit progrès.
Pratiquez patiemment. Ne vous pressez pas. Laissez se développer les compréhensions profondes.

1. La méditation nous aide à devenir pleinement conscients de ce qui se passe dans notre esprit et dans notre corps, ici et maintenant. Bien trop souvent, nous passons des journées à ressasser le passé ou à rêvasser à l'avenir. L'Attention nous enseigne à traverser le brouillard et à porter notre attention sur le moment présent.
2. Grâce à cette lucidité nouvelle, nous sommes capables d'évaluer plus clairement le but et la pertinence de tout ce que nous disons et faisons. Il s'ensuit que nous faisons des choix plus sages et plus bénéfiques.
3. La méditation développe, notre capacité à voir notre propre corps, nos ressentis, nos perceptions, nos pensées et notre conscience exactement tels qu'ils sont, d'instant en instant. Nous voir nous-mêmes clairement est le premier pas essentiel pour effectuer des changements positifs dans notre vie.
4. À mesure que notre pratique s'approfondit, nous voyons le monde autour de nous d'une manière particulière, sans distorsion. Nous en arrivons à voir que tout ce qui existe- y compris nous-même- est en relation d'interdépendance avec tout le reste, et que tout change constamment. Nous réalisons ainsi qu'aucune personne, aucun lieu; aucune chose ni situation ne peut nous satisfaire d'une manière permanente.
5. Nous apprenons à nous consacrer pleinement à la réflexion ou à la méditation, en comprenant que nous pouvons espérer trouver un bonheur et une paix durables.
En bref, la méditation de la vision intérieure entraîne l'esprit à être conscient vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Avec cette clarté nouvelle, nous commençons à percevoir les objets matériels comme étant beaucoup moins «solides, que ne nous le disent nos sens ordinaires. En réalité, nous découvrons qu'ils sont aussi réels qu'un mirage miroitant dans le désert. De même, nous reconnaissons que nos pensées et nos ressentis sont en constant changement. En vérité, ils ne sont pas plus permanents que des bulles de savon. La conscience nous libère du désir de nous attacher aux choses et aux autres par la pensée «ceci est à moi» et de considérer notre propre corps et notre propre esprit comme étant fixes et inchangeants avec la pensée « je suis ceci » ou « ceci est mon moi ».
Quand nous restons attentifs tout le temps, l’esprit est purifié et lumineux. Chaque jour de pratique nous rapproche de la libération

                                                                                          
Extrait du livre « Les quatre fondements de la pleine conscience »
                                                                                               
Vénérable Henepola Gunaratna
                                                                                                                                         
Poche-Marabout.


Relaxation Verviers
 
Retourner au contenu | Retourner au menu